Eden "Peluche" Park

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mercredi 29 décembre 2010

Neige !

Plusieurs épisodes de neige à la suite, dont un à 15cm. Un vrai bonheur pour Eden qui a-do-re la neige. Dès qu'il s'aperçoit qu'il y en a (oui ça peut prendre un peu de temps s'il n'a pas ses couettes !), il devient tout fou, il saute et galope, fourre son museau partout.

Nous sommes allés gambader (enfin c'est surtout Peluche qui gambade !) devant et dans la forêt :

Neige1.jpg Neige2.jpg Neige3.jpg Neige4.jpg Neige5.jpg Neige6.jpg Neige7.jpg

vendredi 12 novembre 2010

Poilu !

Le poil repousse ! Les images parleront mieux que les mots : Poilu1.jpg Poilu2.jpg Poilu3.jpg

samedi 24 juillet 2010

Guériiiiiiiiii

Nouvelle radio de contrôle ce matin : ça y est ! L'os se consolide ! La radio est nettement meilleure que les précédentes, tout prend une bonne direction. Il faudra évidemment le surveiller, mais le vétérinaire est confiant, et aucune nouvelle radio n'est programmée.

Pas d'opération, plus de médicament, et une vie normale, enfin :)

Pour fêter ça, couette !!

Gueri1.jpg Gueri2.jpg

La collectionnite

"Petite" Peluche fait de la marche, du trot, de la course, pour faire travailler sa hanche et forcer la cicatrisation.

Alors on en profite pour découvrir la ville, et surtout la forêt. On a le droit de jouer, de courir, de sauter, c'est génial ! On a même pu partir en vacances, au bord de l'océan et près d'un lac. Le lac lui a bien plu, par contre l'océan beaucoup moins, les vagues, ça ne le rassure pas.

Les poils repoussent, notre toutou mérite de nouveau son surnom de peluche. Passage critique entre le trop long pour y voir quelque chose et trop court pour faire une couette ! Pour dire bonjour à un chien, on se rapproche jusqu'à ce que les truffes se touchent. Pour contourner une barrière ou un poteau... ben... en fait on le contourne pas toujours, aie aie la tête !! Pour aller vers ses maîtres qui appellent, on se dirige à l'oreille, et bon, des fois, on passe à trois mètres...

Avec les poils, les bêtises sont revenues, alors les maîtres doivent veiller de près, et avoir l'oreille aux aguets. Car NON nos chaussettes ne sont PAS des jouets, le papier toilette non plus, le sopalin non plus, la terre des jardinières non plus, etc, etc ;)

Pour se distraire en l'absence de ses maîtres, Eden a commencé une petite collection de tiques et d'épillets. Alors grosse vigilance sur les pattes pour les épillets (mais sous les pattes, la vérification est... chatouilleuse !), et papouillage supplémentaire (bizarrement ça ne déplaît ni aux maîtres ni au chien, ça ?!) pour trouver les tiques. Collection1.jpg Collection2.jpg

jeudi 13 mai 2010

Photos !

Quelques photos prises aujourd'hui, après la séance brossage. Avec une tâche orange sur le museau due à la bétadine : monsieur a ramené une tique de sa dernière balade...

Vous pouvez ainsi le découvrir avec son deuxième meilleur jouet : l'os (la palme revient incontestablement à la bouteille d'eau (vide, hein)).

Photos1.jpg Photos2.jpg Photos3.jpg

samedi 8 mai 2010

Bêtises, le retour !

Une nouvelle radio pour Eden nous annonce que la cicatrisation prend le bon chemin. On se dirige plutôt vers une opération pour le retrait des vis et de la plaque sur la seconde patte. La double bonne nouvelle, c'est que ça n'est pas urgent, et qu'on peut recommencer à le bouger. A nous les ballades !

Pour fêter ça, Eden s'est remis à faire des bêtises. Après la période chapardeur, voici la période bouffetout !! La grosse peluche avale (et vomit) des chaussons, des lacets, du PQ, un kit main libre (snif, l'était tout neuf), la litière du lapin (sale, tant qu'à faire). Apparemment nous pauvres humains passons à côté d'un taaaas de choses délicieuses à manger !! Bref, ce n'est pas le moment de laisser traîner des papiers importants. Oui parce que venir voir la RH en disant "mon chien a mangé ma fiche de paie", ça les a bien fait rigoler quand même.

A part ça le poil repousse, on nous dit moins que notre toutou ressemble à Milou géant (berk). On entretient juste au niveau des yeux pour les laisser dégagés.

Bientôt, la reprise des séances d'éducation, et quelques photos, ça fait longtemps :)

mardi 20 avril 2010

Dysplasie, épisode 6 et toujours pas le dernier

6 semaines après l'opération de la seconde patte, Eden a passé une radio de contrôle.

Celle-ci montre que deux vis se sont arrachées... Le bassin est resté bien en place mais tout ça n'est pas bien stable. Le vétérinaire préconise trois nouvelles semaines de repos complet et va contacter le chirurgien. Ce dernier confirmera si le repos sera suffisant ou s'il faut à nouveau opérer.....

Quand est-ce qu'on en verra le bout ??

Edit -

Il y aura nouvelle opération de toute façon. Une nouvelle radio déterminera si l'opération consiste à ôter les vis et les plaques, ou s'il faut reforer l'os pour positionner de nouvelles vis...

lundi 15 mars 2010

Dysplasie, épisode 5, la deuxième patte et les remerciements

Voilà, cela fait un peu plus d'une semaine qu'Eden Peluche a été opéré de la deuxième patte. On avait peur qu'il refuse d'entrer dans la clinique, mais c'était sans compter Endive, une chienne basset qui appartient à un des médecins, et qui a laissé un super souvenir à notre chien. Finalement, nous avions plus peur de l'y laisser que lui d'y aller !

Cette fois-ci, comme l'opération a été plus tardive dans la journée que la première, et comme la première nuit avait été très douloureuse, Peluche a passé la nuit à la clinique.

Je ne sais pas si ce sont les injections de morphine supplémentaires ou l'opération en elle-même, mais le chien que nous avons récupéré le lendemain n'avait rien à voir à celui récupéré le soir de la première opération. Debout sur ses 4 pattes (bon allez, disons 3,5), il était prêt à partir. On a été soulagés de constater qu'il souffrait beaucoup moins que la première fois.

Maintenant nous attendons le retrait des fils, et la radio dans un peu plus d'un mois. Pour l'instant toutou se gratte comme il peut, contre les meubles, contre la moquette, contre nos jambes, un vrai petit ours. Il marche bien, et réclame le jeu.

Merci à tous les gens qui nous soutiennent au quotidien, qui pensent à nous et à lui, tous vos petits mots sont un gros réconfort pour les maîtres, et tous les câlins sont bien (BIEN) transmis à la grosse peluche !

vendredi 26 février 2010

Dysplasie, épisode 4, "tout rasé !"

Beaucoup attendaient les photos, pas toujours pour des motifs honorables (mais non je ne vise personne voyons), et les voici :

Rase1.jpg Rase2.jpg Rase3.jpg Rase4.jpg Rase5.jpg Rase6.jpg

Et le premier qui rigole, il faudra qu'il fasse pareil, avec le même outil !!!!!! Rase7.jpg

Les bêtises

Oui oui oui c'est comme dans la chanson... Quoiqu'en général il n'attend pas qu'on soit partis !

Régulièrement, Eden se voit affublé d'un nouveau surnom, et en ce moment, c'est Chipeur. Chipeur chipe tout ce qu'il peut chiper. Ce matin c'était ma mie de pain, amoureusement mise de côté, snif. Ce soir, les restes de la pizza (non, pas le lapin). Avant-hier, une chaussette. La veille encore.... bref.

Mais tout ça n'est rien. Non rien devant l'amour immodéré de Chipeur pour........... le papier toilette.................... Il adore rentrer, en prendre un bout dans sa gueule, et aller au mieux dans le couloir, au pire jusqu'au salon (oui le tapis c'est quand même plus confortable pour grignoter). Alors vous me direz : pourquoi ne pas fermer la porte ? Eh bien d'abord parce que les toilettes ne sont pas chauffées, donc si on ferme on se gèle les miches. Et ensuite parce je veux qu'il comprenne qu'il n'a pas le droit.

Pas facile de le prendre la patte dans le sac. Malgré ses 35 kilos il sait très bien se faire discret comme un félin. Alors il faut ruser !! J'ai piégé le rouleau de PQ mouahahaha. La prochaine fois qu'il en chipera ça devrait faire tomber une petite plinthe en plastique qui au mieux lui fera peur (oui hein la témérité n'est pas proportionnelle à la taille du chien) au pire nous alertera et on pourra le gronder.

Non mais ça occupe, je vous jure !! :)

lundi 22 février 2010

La dysplasie, épisode 3

Le rasage de toutou est presque achevé. Bientôt les photos. Il cache bien son jeu sous ses poils le bougre !!

L'opération de la seconde patte est programmée au jeudi 4 mars. Contrairement à la fois précédente, il ne sera pas opéré le matin mais sur la pause déjeuner, ce qui risque de compliquer son retour le soir-même. Cela dit, s'il peut rester une nuit sous morphine, ça l'aidera aussi à passer le cap...

Plus qu'à attendre. On espère que tout se passera aussi bien que pour la première, pour que toutou puisse à nouveau mordre la vie à pleines... pattes !!

dimanche 21 février 2010

La dysplasie, épisode 2

Toujours dans l'attente du verdict pour la deuxième patte, nous avons entamé un rasage complet du chien.

Beaucoup plus par double nécessité que par plaisir.

Tout d'abord, une grosse partie de l'arrière train avait été rasée pour l'opération, ce qui entraîne un delta de... allez... quinze centimètres de longueur.

Ensuite, parce que ne pouvant que très peu bouger avant et après l'opération, plusieurs semaines se sont écoulées sans que nous puissions le brosser. Notre chien est devenu un NOEUD géant. Déjà qu'il a du mal avec le brossage, autant vous dire que dénouer tout ça n'aurait été une partie de plaisir pour personne.

Alors hop, une paire de ciseaux, une tondeuse et c'est parti.

Oui bin... pas si "hop" que ça !!!!! La tondeuse ne passe pas partout sinon ça serait trop simple, et puis il y a des zones vachement plus difficiles que d'autres. La tête, le bas des pattes par exemple. Mais bon. Avec beaucoup de patience, ça avance gentiment.

Entre temps, les fils ont été retirés, et le vétérinaire a pu constater une première bonne nouvelle pour la récupération parce que notre toutou se déplace bien.

Puis la seconde radio a été effectuée (re anesthésie générale, tout ça). La patte opérée récupère bien, la seconde n'a pas évolué. Il semble qu'Eden va pouvoir faire rebelotte. Nous attendons l'avis du chirurgien.

La dysplasie, épisode 1

Toutou a commencé à boiter (patte arrière droite)... Nous avons attendu un peu avant de consulter car il nous semblait qu'il s'était cassé la figure dans sa pièce. Mais ça n'est pas allé mieux (ni moins bien d'ailleurs), alors nous sommes allés chez le vétérinaire, craignant une dysplasie.

Il a fallu attendre près d'un mois pour avoir le diagnostic final, car il fallait faire une radio, et sous anesthésie générale.

Et puis le verdict est tombé : dysplasie sévère des deux hanches :(

Pour faire court, la tête du fémur n'entre pas dans la cavité de la hanche prévue à cet effet. Le chien se luxe l'articulation en permanence, les os peuvent frotter, et il risque de développer très vite une arthrose invalidante.

Après concertations, les vétérinaires nous ont conseillé de lui faire subir une triple ostéotomie du bassin. Re pour faire court, on coupe le bassin en trois, on lui fait faire une rotation pour venir englober la tête du fémur, et on re soude le bassin avec une plaque. Derrière une dizaine de "si", on pourrait avoir un chien tout neuf...

Inquiétude, réflexion, décision.

Toutou a subi l'opération. Rasage d'une grosse partie de la patte, trois incisions, et beaucoup, beaucoup de douleurs. Les deux premières nuits ont été très longues, et nous avons découvert la voix de notre chien, toujours discret et silencieux, à travers des pleurs ininterrompus.

Le programme est le suivant : deux semaines avant d'enlever les points de suture, deux autres semaines avant une radio de contrôle qui va déterminer si : 1, la hanche opérée se porte bien, 2, la patte non opérée n'a pas évolué et peut subir le même sort. Et repos complet pour Eden. Ca veut dire pas d'escalier (mon mari a pris plein de muscles !), pas de course, pas de jeu, pas de saut, sorties minimum.

Tout un programme pour une jeune chien qui, une fois la douleur disparue, ne pense qu'à une chose, prendre les escaliers, courir, jouer, sauter, se promener. Mais bon, comme toujours, cet amour de chien garde sa gentillesse et sa bonne humeur, et on trouve des astuces pour l'occuper sans qu'il fasse travailler les pattes arrière.

Première couette !

"La vie de bobtail c'est sympa, les gens s'arrêtent dans la rue pour me dire que je suis beau, pour parler avec mes maîtres, pour me faire des câlins, tout ça c'est bien joli mais.... J'Y VOIS RIEN !!!!!!"

On teste régulièrement et enfin ça y est, le poil est assez long pour faire la première couette ! Eden Peluche n'aime pas trop qu'on la lui fasse, mais quand c'est fait, il fait la fête ! Au début ce n'est pas très au point, ça ne dégage que quelques mèches et puis à la longue, on voit apparaître ses jolis yeux noisette ;)

Couette1.jpg Couette2.jpg Couette3.jpg Couette4.jpg

L'épillet

Toutou nous a ramené un joli souvenir de ses vacances d'été... Un épillet !

Il s'est logé entre deux doigts de sa patte avant gauche et est complètement rentré sous la peau. Toutou a donc visité le bloc opératoire de la clinique vétérinaire... Anesthésie générale, points de suture, pansement, collerette, ... Rasage du bas de la patte blessée et d'une partie de l'autre, on suppose pour faire passer le produit anesthésiant.

Notre crème de chien ne s'est pas plaint, on n'a pas eu à lui courir après pour mettre la collerette même s'il n'aime pas ça du tout, il n'a même râlé quand lui a enlevé les points, qu'une de ses griffes lui est rentré dans la peau à cause du pansement, etc. C'est un petit colosse ;)

Epillet1.jpg Epillet2.jpg

samedi 20 février 2010

Le brossage et les bains

Alors, bon. Un bobtail ça se brosse. On essaie toutes les semaines ou tous les quinze jours. Au début c'était plus pour l'habituer que pour vraiment démêler quelque chose. Et c'est assez sportif !!

Il faut d'abord un moment pour que toutou comprenne que non, la brosse, ce n'est pas un jouet, que non, le but n'est pas de l'attraper avec sa gueule :)

Ensuite il faut qu'il reste en place. Pas évident pour un jeunot ! Ca s'arrange doucement avec l'âge. Il sait parfaitement nous faire comprendre quand vraiment il en a marre.

Le brossage dès le plus jeune âge c'est finalement autant pour l'éducation du chien que pour l'éducation du maître. Au début on se dit "trop facile !!", et puis un beau jour on découvre une zone un peu oubliée de la brosse et on apprend... l'art du dénouage :)

Plus le temps passe et plus les séances se font dans le calme et la sérénité. Et puis, que c'est beau un bobtail brossé ! D'autant plus qu'il triple de volume, c'est assez rigolo.

Le bain en revanche c'est moins drôle. On a été un peu contraints de lui en faire prendre plus que la moyenne pour cause de mal des transports. Il ne se débat pas dans la baignoire mais il a vraiment l'air penaud quand on l'y met (déjà il se méfie quand on le fait entrer dans la salle de bains étant donné que c'est normalement une pièce interdite). Le séchage est long et laborieux (dans les 24 heures si on ne fait rien, et dans les 23 heures avec le sèche cheveux vu qu'il le fuit :p). Mais bon, un toutou qui sent le shampoing, c'est quand même plus sympa qu'un toutou qui sent le vomi... Hum.

Bain1.jpg Brossage1.jpg Brossage2.jpg Brossage3.jpg Bain2.jpg Brossage4.jpg

L'éducation

méthode croquette et progression en escalier

Grâce à un super DVD éducatif fourni avec le chien (hum vous faites le même pour les enfants ???), nous avons dès le début appliqué la "méthode croquette". Ca marche très très bien avec notre ventre à pattes de chien. Ca permet d'apprendre tout en douceur, sans coups (quelle horreur), sans cris (pas mieux), et de faire des séances éducation de vrais moments de plaisir aussi bien pour le chien que pour le maître.

Le mot clef (après "croquette"), c'est "patience". Pour laisser à notre Peluche le temps de comprendre ce qu'on lui veut, de retenir, et d'appliquer. Et puis aussi parce que malgré son doux caractère, il est têtu !!

La progression se fait en escalier. Certains ordres ne veulent pas rentrer au début. Par exemple le "assis" a été maîtrisé beaucoup plus facilement que le "couché", lui-même booooooooocoup plus facilement que le "pas bouger". Chaque fois il a suffit de mettre l'ordre de côté pendant quelques temps, puis d'y revenir, et ça va tout seul.

A l'heure où j'écris ce billet, les séances éducation ont dû être mises de côté, mais Eden n'a pas oublié à quoi est relié le sachet croquette que je sortais à chaque séance. Quand il m'arrive de le déplacer, il me suit très attentivement !!

La propreté

La propreté c'est tout un programme, surtout quand on vit en appartement ! Eden a assez vite compris le principe. En fait, le plus gros problème ça a été le "pipi de joie".

Chaque fois qu'on le libérait de sa pièce, toutou était si content qu'il n'arrivait pas à se retenir. Et hop quelques gouttes. Du coup, on râle, on le gronde, et ça empire. Notre erreur était de lui donner de l'attention. Plus on lui donne d'attention, même si c'est pour le gronder, quand il fait la fête, plus il est super content qu'on arrive, et donc, moins il arrive à se retenir. Ca a l'air logique mais il nous a fallu un bon bout de temps pour comprendre !

Les premiers jours

Les premiers jours sont à la fois géniaux et difficiles. Génial de découvrir cette petite bête (oui je le trouve petit moi !!) si amicale, curieuse, ouverte, adaptable. Génial de lui faire des câlins, de l'observer, de l'écouter ronfler, de le voir avoir peur d'un sac en plastique avant de vouloir jouer avec. Génial de tisser sa relation, de voir grandir l'attachement réciproque.

Alors on s'observe, on joue, et on se câline beaucoup !

PremiersJours1.jpg PremiersJours2.jpg PremiersJours3.jpg PremiersJours4.jpg PremiersJours5.jpg PremiersJours6.jpg

L'arrivée de toutou, c'est aussi beaucoup de questions. Est-ce qu'on a bien fait ? Est-ce qu'on va le rendre heureux ? Saura-t-on bien s'occuper de lui ? Est-ce qu'on se comprend ? Tant de questions qui ne trouveront jamais de réponse...

L'arrivée... un peu surprise !

Nous attendions une portée pour l'automne, mais ça ne s'est pas passé comme prévu !

Premier jour du voyage de noces, coup de fil vers l'éleveur, pour rappeler que nous sommes intéressés. C'est là qu'on apprend qu'il y a une petite boule de poils de la portée précédente, dont le caractère conviendrait à la vie en appartement, qui cherche encore une famille... Alors tout s'est décidé très vite, et voilà comment Eden est entré dans notre vie.

15 jours après notre retour (le temps de défaire les valises et les cartons restants), nous sommes allés chercher la bébète. En quelques heures, Eden a dit adieu à sa soeur, à ses parents bipèdes, et a traversé un bout de France en voiture pour arriver chez nous.

Eden a vite compris que la cuisine serait sa pièce favorite...

D'abord parce quand les bipèdes y cuisinent, il y a souvent des choses intéressantes qui tombent : Arrivee1.jpg

Ensuite pour pouvoir veiller sur la réserve de croquettes : Arrivee2.jpg

Et enfin parce que le carrelage, c'est frais ! Arrivee3.jpg

- page 1 de 2