"Petite" Peluche fait de la marche, du trot, de la course, pour faire travailler sa hanche et forcer la cicatrisation.

Alors on en profite pour découvrir la ville, et surtout la forêt. On a le droit de jouer, de courir, de sauter, c'est génial ! On a même pu partir en vacances, au bord de l'océan et près d'un lac. Le lac lui a bien plu, par contre l'océan beaucoup moins, les vagues, ça ne le rassure pas.

Les poils repoussent, notre toutou mérite de nouveau son surnom de peluche. Passage critique entre le trop long pour y voir quelque chose et trop court pour faire une couette ! Pour dire bonjour à un chien, on se rapproche jusqu'à ce que les truffes se touchent. Pour contourner une barrière ou un poteau... ben... en fait on le contourne pas toujours, aie aie la tête !! Pour aller vers ses maîtres qui appellent, on se dirige à l'oreille, et bon, des fois, on passe à trois mètres...

Avec les poils, les bêtises sont revenues, alors les maîtres doivent veiller de près, et avoir l'oreille aux aguets. Car NON nos chaussettes ne sont PAS des jouets, le papier toilette non plus, le sopalin non plus, la terre des jardinières non plus, etc, etc ;)

Pour se distraire en l'absence de ses maîtres, Eden a commencé une petite collection de tiques et d'épillets. Alors grosse vigilance sur les pattes pour les épillets (mais sous les pattes, la vérification est... chatouilleuse !), et papouillage supplémentaire (bizarrement ça ne déplaît ni aux maîtres ni au chien, ça ?!) pour trouver les tiques. Collection1.jpg Collection2.jpg